Healthy Fats

Faits essentiels relatifs aux graisses

Les graisses sont perçues par la majeure partie de la population d’une manière exclusivement négative. Le public a souvent tendance à les considérer comme responsables dans la prise de poids. En réalité les graisses sont-elles toutes  malsaines ? Lesquelles est-il préférable de consommer et lesquelles faut-il, à tout prix, éviter ? Quelles fonctions jouent les graisses dans notre organisme ? Par quoi se caractérisent les produits ayant de bonnes graisses dans leur composition? Est-il vraiment judicieux de les acheter ?

Toutes les graisses sont-elles malsaines ?

Certains vont sans doute répondre que oui, tout à fait.

Pourtant, c’est une erreur. Toutes les graisses ne doivent pas être perçues comme nocives. Bien entendu, une partie d’entre elles, consommée en excès, peut conduire à une dégradation générale des fonctions de l’organisme. Néanmoins, il faut souligner que toutes les graisses ne doivent pas être jugées négativement. Certaines parmi elles ont des fonctions très importantes et exercent des actions positives.

Par quoi se caractérisent les graisses saturées et insaturées?

Les moins favorables à notre organisme sont les graisses saturées. Par quoi se caractérisent-elles ? Il est important de noter que ce sont des graisses pouvant être produites en quantité suffisante par l’organisme. Elles se présentent sous forme solide et sont relativement stables à l’oxydation.

Où trouvent-on les graisses saturées ? Avant tout, dans les produits d’origine animale, à savoir, entre autres : beurre, beurre clarifié, saindoux, lait, fromages jaunes, fromages frais, huile de noix de coco, huile de palme, œufs, crème fraîche, etc. Pour ce qui est des viandes, les graisses saturées ne manquent pas dans le porc, le bœuf, le mouton ou la volaille consommée avec la peau. En outre, elles sont omniprésentes dans les fast-foods tant appréciés par de nombreuses personnes. Il convient de noter que les organisations mondiales chargées de l’alimentation recommandent de limiter leur consommation au minimum possible, soit 5-6% de ration calorique journalière au plus par personne. Malheureusement, une consommation excessive de graisses saturées contribue, entre autres, à l’hypercholestérolémie, soit un risque augmenté d’exposition aux maladies cardio-vasculaires, et notamment à l’infarctus du myocarde, ou encore à l’athérosclérose, etc.

Cela ne signifie pourtant pas que l’ensemble des graisses doivent être considérées comme mauvaises pour l’organisme. De plus, il est impossible d’éliminer complètement les graisses de notre régime. Il suffit juste de remplacer les mauvais éléments par les bons, et de modifier les proportions des valeurs nutritives apportées. Ceci est à retenir. Les graisses insaturées nous sont les plus profitables. Par quoi se caractérisent-elles? Les graisses insaturées sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Ce sont elles qui permettent l’absorption de certaines vitamines, comme A, D, E ou K. Mais ce n’est pas tout. Les graisses sont également garantes de la production d’hormones (telle l’hormone du bonheur, la sérotonine) et elles hydratent la peau. Elles nous protègent contre différentes maladies (ex. l’athérosclérose, l’infarctus du myocarde, etc.), favorisent le fonctionnement du système nerveux et immunitaire, et sont une excellente source d’énergie pour leur physiologie. Elles augmentent le niveau de « bon cholestérol » et réduisent  celui de « mauvais cholestérol ».

Quels produits faut-il consommer au quotidien afin d’apporter à l’organisme des graisses insaturées ? Avant tout des poissons gras, comme le hareng, le maquereau, le saumon, etc. En outre, il convient d’utiliser de l’huile d’olive ou de colza. Les graisses insaturées ne manquent pas non plus dans les fruits à coque, tant dans les fruits eux-mêmes que dans les crèmes ou les beurres fabriqués à leur base.

Pourquoi  utiliser les produits recommandés par les experts?

Vous êtes déjà conscients que toutes les graisses ne sont pas aussi mauvaises qu’on peut le penser. Il est à souligner qu’il est impossible de totalement les éliminer  de notre régime. Mieux vaut consommer des graisses insaturées, tout en réduisant la consommation des saturées. Vous savez déjà quels produits consommer afin d’apporter à l’organisme les éléments appropriés. Il convient d’ajouter que rien n’empêche d’acheter des produits tout prêts, ayant dans leur composition de saines graisses insaturées. Pourquoi les choisir ? Entre autres, avant leur mise en vente, ils font l’objet d’études approfondies. Ils assurent une amélioration du fonctionnement de l’organisme. C’est tout un chacun qui peut consommer des crèmes de noix ou des noix de cajou, qui sont de bonnes sources d’acides gras insaturés (comme l’acide linoléique ou acide oléique). Par ailleurs, ces produits ne contiennent ni sel ni sucre, nocifs pour tous. Ils sont composés exclusivement d’ingrédients naturels et sains. Un tel mélange fournit à notre organisme un apport solide en vitamines et en minéraux.

On trouve également sur le marché des crèmes ou des beurres de qualité, produits p.ex. à partir d’amandes. Ce type de produits est non seulement goûteux, mais aussi  utile lors de la préparation de différents plats. De plus, ils n’ont rien de commun avec les produits malsains de même catégorie. Choisissez toutefois des beurres de bonne qualité, basés sur des ingrédients naturels et sans huile de palme (source de graisses saturées). Ces produits ne contiennent que des graisses saines. Ils ont églement des proportions appropriées de protéines végétales, ainsi que des glucides à faible indice glycémique, soit toutes les conditions réunies pour développer une silhouette longiligne et musclée.

Que faut-il vérifier pour la consommation de produits à graisses saines ?

L’essentiel est de vérifier la composition du produit avant son achat. L’objectif est de s’assurer qu’il ne contient pas p.ex. d’ingrédient allergisant, etc. En outre, il est indispensable de respecter les recommandations du fabricant — entre autres celles concernant la date d’expiration. N’oublions pas le bilan énergétique journalier, fixant l’apport calorique et la dose quotidienne de graisses saines que nous pouvons consommer sans risque pour notre silhouette.

 

Afficher en Grille Liste

5 articles

par page
Par ordre décroissant
Afficher en Grille Liste

5 articles

par page
Par ordre décroissant